Fonctionnalités

Cette section liste les fonctionnalités de l'outil. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez compléter ces informations.

Budget participatif
Consultation publique
Votation
Pétitions
Propositions
Rédaction collaborative
Questionnaire
Débat
Prise de décision
Espace de discusssion
Signalement de problèmes
Gestion de crise
Réseau social
Application mobile

Qu’est-ce que Democracy Earth ?

La fondation Democracy Earth a été créée en 2015 avec pour but la création de plateformes permettant une gouvernance en ligne décentralisée et incorruptible.


La fondation veut construire des outils de gouvernance à l’échelle d’internet en y intégrant les valeurs du web et de la démocratie, à savoir : la décentralisation, la transparence et l’incorruptibilité.

Comment fonctionne l’outil Sovereign ?

Sovereign est une application open source de gouvernance décentralisée où chacun est libre de faire des propositions sur lesquelles les membres de sa communauté peuvent voter et débattre. Pour ce qui est du fonctionnement, ce projet de logiciel ouvre trois chantiers que considérés cruciaux pour tout processus démocratique en ligne : la décentralisation de la gestion des données utilisateur, la sécurisation des votes sur la blockchain et la démocratie liquide.

Décentralisation de la gestion des données utilisateur

De plus en plus, la gestion de notre identité en ligne est déléguée aux GAFAM (acronyme de Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Les membres de la fondation sont persuadés que la souveraineté personnelle passe par la reprise du contrôle de nos identités numériques. C’est pourquoi ils ont créé Self, une application mobile qui permet à ses utilisateurs de conserver leurs informations personnelles sur leurs smartphones et de donner accès aux informations au cas par cas, en flashant un QR code. Avec ce système, pas d’e-mail, pas de mot de passe et pas d’entreprise-tierce.

Voter sur la blockchain

La blockchain est un système de comptabilisation incorruptible. Toute transaction ou information qui y est stockée est impossible à supprimer ou à modifier, garantissant une transparence obligatoire à tout processus démocratique qui s’inscrirait sur ce support.

Démocratie liquide

Ce que Sovereign propose, c’est d’avoir la possibilité de donner un impact plus ou moins important à un vote en fonction de l’intérêt ou de l’opinion que l’on a sur la question. Pour faire simple : chaque votant possède une réserve limitée de votes — qui est pour l’instant établie à une centaine — pouvant être alloués de manière plus ou moins élevée à telle ou telle proposition pour donner une intensité au vote. Le vote classique dit “binaire”, où l’on se positionne simplement “pour” ou “contre” une proposition, est parfois trop réducteur. Sur Sovereign, un votant peut aussi choisir de déléguer une quantité de votes à une personne de confiance, qu’il juge inspirante, plus érudite ou plus à même de se prononcer sur une proposition ou un vote. C’est une manière de déléguer, comme on peut le faire dans nos pays en votant pour un candidat à des élections, sauf qu’en l’occurrence, la personne est nommée pour prendre une décision sur une proposition ou une thématique unique, et pas pour un mandat de cinq ans sur toutes les thématiques. On pourrait dire que c’est un mandat de très court terme, que l’on donne, soit sur un seul vote, soit sur un sujet choisi. L’aspect “liquide” se retrouve aussi dans le fait qu’à l’inverse de nos systèmes représentatifs, ici on ne donne pas de chèque en blanc à ces “experts” auxquels on délègue le pouvoir décisionnel.

Quels projets pourraient utiliser un tel outil ?

La technologie est open source et par conséquent accessible à tout type de structures. Il suffit qu’elles éprouvent le besoin de prendre des décisions collectives en ligne. Cela peut concerner des institutions de tailles très variées donc. Il est probable que dans un premier temps la fondation soit amenée à travailler avec des mouvements qui s’intéressent à la gouvernance en ligne, comme les Indignados, Occupy, ou Nuit Debout en France… Les acteurs de ces structures expriment souvent le désir de s’organiser, de prendre des décisions en ligne, sans transmettre leurs données à un acteur tiers. Or, Sovereign permettra de prendre des décisions sur un système distribué où les utilisateurs choisissent les données qu’ils partagent. C’est donc l’outil idéal pour ce type de mouvements, mais la plateforme serait tout aussi adaptée aux consultations d’un élu ou d’un candidat.

Source: https://medium.com/open-source-politics/democracy-earth-la-promesse-de-votes-en-ligne-s%C3%A9curis%C3%A9s-et-ind%C3%A9pendants-905476a39787

Article rédigé par Open Source Politics, une entreprise qui développe des plateformes de démocratie participative pour des acteurs publics, privés et associatifs.